Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
Forum Gouvernance de l’Internet 2015
par Laurent Bloch
le lundi 29 juin 2015

Notre atelier a bénéficié pendant la plus grande partie de sa durée de la présence de Madame la sénatrice Catherine Morin-Desailly, qui a pris note des interventions et répondu aux questions de l’assistance.
Intervenants : Dominique Lacroix (Société européenne de l’Internet), Frédérick Douzet (Professeur à l’Université Paris 8, titulaire de la Chaire Castex de Cyberstratégie à l’Institut des Hautes Études de Défense nationale, IHEDN), Ary Kokos (Ossir/Solucom), Kavé Salamatian (Professeur à l’Université de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

L’Internet au large : l’avenir du routage et les Autonomous Systems
Article très instructif, sur la réalité physique d’Internet, et partant ses modèles d’affaire et (...)

Faut-il créer son site avec son nom de domaine ?
Faut-il créer son site avec son nom de domaine ? Oui, sans aucun doute ! C’est la base nécessaire (...)

L’informatique, tentative d’explication
L’analphabétisme informatique inhibe la citoyenneté numérique. Voici un programme d’auto-formation (...)

L’Internet, tentative d’explication
Merci de ta contribution, Jean-Philippe. Je ne comprends que trop bien l’expérience commerciale (...)

L’Internet, tentative d’explication
Bonne initiative Laurent. Je crains toutefois que les dirigeants (ta cible) ne lisent pas ton (...)