| |
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
L’ordinateur le plus puissant du monde est japonais, à processeurs ARM
par Laurent Bloch
le samedi 6 mars 2021

Cet article fait suite à celui-ci.
Chaque année l’organisation Top500 publie le palmarès des ordinateurs les plus puissants de la planète. Les membres de Top500 sont des spécialistes réputés du calcul scientifique, dont Jack Dongarra, à l’origine des premières mesures de performances systématiques LINPACK.
Le classement de novembre 2020 confirme le repli d’Intel, qui n’occupe pas les premières places.
Le premier est Fugaku de Fujitsu à processeurs Fujitsu A64FX d’architecture ARM v8.2-A, dotés de 48 (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

L’informatique, tentative d’explication
Merci de ces précisions, Frédéric. Autant qu’il m’en souvienne, Ada et Java permettent les (...)

L’informatique, tentative d’explication
Merci pour cette belle présentation du sujet ! Sur les données : "Une question importante en (...)

L’informatique, tentative d’explication
Merci de votre message. Je serai prudent quant à l’avenir de l’informatique quantique. Pour ce qui (...)

L’informatique, tentative d’explication
Bonjour, Une analyse remarquable. Auriez vous des réflexions concernant l’informatique quantique (...)

Alléger le noyau !
Pardon Laurent, j’avais effectivement mal lu. Merci à toi pour cet espace d’échange bienveillant et (...)