Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
Richard Stallman et la révolution du logiciel libre
par Laurent Bloch
le mardi 23 février 2010

Richard Matthew Stallman est l’homme qui a donné un contenu explicite et une dénomination précise à la notion de logiciel libre. Traduction de Free as in Freedom, sa biographie par le journaliste américain Sam Williams, ce livre est édité par les Éditions Eyrolles sous les termes de la GNU Free Documentation License, qui permet la copie, la distribution et la modification du texte accessible en ligne ici. Richard Stallman a introduit de nombreux amendements et Muriel Shan Sei Fan, avec l’équipe des (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

L’Internet, tentative d’explication
J’ai apprécié votre article très riche sur Internet et j’apprécie tout particulièrement les (...)

Sabotage furtif de microprocesseurs
L’utilisation du terme "sabotage" est-elle pertinente ? En effet, si la présence d’un "insider" (...)

L’Internet au large : l’avenir du routage et les Autonomous Systems
Article très instructif, sur la réalité physique d’Internet, et partant ses modèles d’affaire et (...)

Faut-il créer son site avec son nom de domaine ?
Faut-il créer son site avec son nom de domaine ? Oui, sans aucun doute ! C’est la base nécessaire (...)

L’informatique, tentative d’explication
L’analphabétisme informatique inhibe la citoyenneté numérique. Voici un programme d’auto-formation (...)