| |
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

L’affaire Huawei est gravissime

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
L’affaire Huawei est gravissime
Sytoka - le 26 mai 2019

Je suis d’accord sur les grandes lignes avec toi. Au niveau des microprocesseurs, ARM est devant via la téléphonie car c’est un domaine ou si tu programmes bien, tout se fait en entier. Intel est devant sur le CPU généraliste car l’unité de calcul flottant est très performante, très moins devant.

On le voit en HPC, il y a les machines à base de GPU pour la consommation électrique mais la plupart des codes ont encore besoin d’une bonne unité de calcul flottant.

D’ailleurs, ARM ne cherche pas à prendre la place d’Intel sur ce créneau. Les calculs flottants sont cher coté silicium donc ils jouent sur un autre tableau.

Derniers commentaires

Alléger le noyau !
Pardon Laurent, j’avais effectivement mal lu. Merci à toi pour cet espace d’échange bienveillant et (...)

Alléger le noyau !
Bonjour Stéphane, merci de ta contribution ! Non, les auteurs de l’article ne proposent pas (...)

Alléger le noyau !
Bonjour à tous, Tout d’abord, je salue Nat, avec qui j’ai eu longtemps le plaisir d’échanger dès (...)

Alléger le noyau !
Merci ! Pistes pertinentes : – le BMC, en général, est encore dynamique. Exemple : (...)

Alléger le noyau !
Excellent article écrit par une personne qui peut parler des OS en sachant de quoi il retourne. (...)